Nos origines

Le Conseil des Anciens a été fondée en 1995 à l’initiative du Département des affaires sociales de la Ville de Genève qui lui apporte son soutien.

Membres du comité

Suzanne Hurter, présidente

Jean-Marie Monnerat, trésorier

Jean-Pierre Rageth

Michel Rossetti

Micheline Toscano

Adonise Schaefer

René Winet

Qui sommes-nous aujourd’hui

Une association qui croit profondément à la richesse et à la vigueur des personnes de plus de 55 ans dans la société et qui offre à ses membres l’occasion d’utiliser leur expérience et leur capacité de réflexion.

Le Conseil des Anciens se plait à affronter les problèmes de son temps. Depuis sa fondation, il a multiplié des activités : conférences, débats, visites, rencontres. Des commissions ont été créées : sécurité, sociale, santé et sport.

Se voulant être un partenaire actif de l’Etat de la Ville de Genève, le Conseil des Anciens leur soumet des sujets dignes d’intérêt et susceptibles, à son avis, d’améliorer les conditions de la vie de la population.

Des propositions leur ont ainsi été transmises pour la piétonisation du centre-ville, la sécurité des piétons, des cyclistes, et pour l’amélioration des transports publics.

De nombreux domaines continuent à être abordés : la collaboration entre organismes privés et collectivités publiques, l’organisation d’actions pour la santé et le bien-être, la réflexion sur la coopération entre Genève et ses régions limitrophes, et la mise sur pied d’événements culturels, conférences sur l’histoire, littérature, musique.

Ce que nous avons choisi de faire avec vous

Méritez votre adhésion et vous offrir l’occasion de rapprochements, de contacts, de relations entre tous ceux qui croient à ses objectifs communs.

Suzanne Hurter
Présidente

Le mot de la présidente

Mesdames et Messieurs, chers membres,

L’année 2018 a été une année de changement pour le Conseil des Anciens, comme vous avez pu le vivre lors de notre dernière assemblée générale. A l’initiative de notre ami et membre Michel Rossetti j’ai été appelée à prendre la présidence du Conseil des Anciens.

Un nouveau comité a été élu. Nul doute que ce comité saura se montrer à la hauteur des ambitions de notre Conseil des Anciens.

Durant ces trois derniers mois, le comité s’est particulièrement penché sur les groupes de travail que nous avons mis sur pied, réactivés et qui ont chacun des missions bien précises.

D’autre part, nous avons décidé d’organiser une série de conférences animées par différents historiens genevois qui nous retraceront l’histoire de nos quartiers. Ces moments privilégiés nous permettront de nous retrouver et d’échanger autour d’un verre de l’amitié. La Ville de Genève participera à ces manifestations en nous trouvant les lieux qui seront mis à notre disposition.

La première conférence sera animée par le brillant historien Bernard Lescaze. Elle aura lieu dans le courant du mois de novembre.

Dans l’attente du plaisir de vous retrouver prochainement, je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs, chers membres, à l’assurance de mes sentiments meilleurs.

Le mot d’un ancien président – L’importance des aînés

Actuellement, près de 2 millions de personnes touchent une rente AVS (1er pilier). Cette même génération détient la moitié du capital de prévoyance du 2e pilier.

Depuis 12 ans, l’espérance de vie a augmenté de 3,6 années pour les femmes. Ainsi, leur espérance de vie atteint 84,4 ans. Pour les hommes, l’espérance de vie a augmenté de 5,8 années pour atteindre 79,8 ans.

Il est difficile de comprendre que sur deux jeunes de 20 ans aujourd’hui, un atteindra l’âge de 100 ans.

Les préretraités de 55 ans et les retraités représentent le 25 % de la population. La nécessité de se faire entendre et de se faire comprendre est bien réelle.

Les seniors ont aussi un rôle important à jouer envers les jeunes.

Article de la Tribune de Genève

L’importance des anciens

Un centenaire a battu un record : 100 km en 4 heures sur la piste d’un vélodrome ! Quel exploit ! Quel exemple !

A l’image de ce valeureux sportif, les anciens occupent toujours une place active dans notre société.

Une fois l’ambition satisfaite, leur expérience nous est précieuse. Chacun d’entre eux apporte ses connaissances, ses compétences et un savoir enrichi au fil des années.

Face à un changement planétaire, ils ont le recul qui donne à leurs conseils la force de la sagesse !

Sans nostalgie ni frustration, leur compréhension du quotidien nous procure un éclairage rempli de pertinence. Sur le présent, les anciens ont le regard judicieux de ceux qui ont déjà vécu un long parcours. Ils sont une passerelle entre un passé récent et un futur à construire. Ils nous font un cadeau inestimable : les valeurs qu’ils ont à nous transmettre.

Le goût de l’effort et celui du courage.
Le respect de chacun et la solidarité entre tous.
L’amour du travail bien fait et la conviction que tout reste possible.
Les anciens sont une force vive et leur avis compte : ils ont compris les écueils et les dangers qui guettent notre société.

A nos interrogations, ils ont la réponse du bon sens.

Quand nous hésitons, ils nous redonnent confiance !

Les anciens sont une force vive, réfléchie et dynamique. Sachons les entendre, et mieux même, les écouter. Ils ont encore beaucoup à dire et toujours autant à faire.

Le futur, c’est l’affaire de tous.

L’avenir, nous allons le construire ensemble !

30 septembre 2012