Lutte contre les abus à l’assurance sociale – Oui, mais pas comme ça!

Les dangers du piéton à Genève
2 juin 2018
Michel Pillonel

Le Conseil suisse des aînés (CSA) soutient le référendum contre la loi sur la surveillance des assurés. La nouvelle loi place la population sous une présomption générale de culpabilité, ce qui constitue une violation de la sphère privée. Elle va bien trop loin, raison pour laquelle le texte doit être renvoyé au législateur dans le but de clarifier quelles personnes soupçonnées de fraude doivent être surveillées. Il convient par ailleurs d’examiner la possibilité d’un recours à des détectives privés sociaux. Le CSA juge extrêmement délicate la privatisation de tâches relevant du service public dans ce domaine sensible.

Contacts :

Michel Pillonel, Coprésident, pim.mimi@bluewin.ch, 079 414 86 10

Roland Grunder, Coprésident, r.gunder@bluewin.ch, 079 669 98 02

 

Michel Pillonel

Michel Pillonel

//]]>